En 1726, au cours en publication du Dictionnaire neologique a l’usage des beaux-esprits du siecle de Jean-Jacques Bel ainsi que l’abbe Desfontaines, farouchement opposes aux Modernes, Marivaux est accuse d’avoir cree en 1723 une expression neologique, tomber amoureux : « Tomber amoureux.

En 1726, au cours en publication du Dictionnaire neologique a l’usage des beaux-esprits du siecle de Jean-Jacques Bel ainsi que l’abbe Desfontaines, farouchement opposes aux Modernes, Marivaux est accuse d’avoir cree en 1723 une expression neologique, tomber amoureux : « Tomber amoureux. (Elle tomba tout subitement amoureuse de moi) (Le Spectateur francais []). L’amour reste…